Chronique Anime – Your Lie In April/Shigatsu wa Kimi no Uso

Titre alternatif : April is your Lie / Your Lie in April
Titre original : 四月は君の嘘
Pays : Japon
Format : Série TV
Episodes : 22
Diffusion terminée : du 09/10/2014 au 19/03/2015
Saison : Automne 2014
Début de diffusion en simulcast/streaming : 09/10/2014
Thèmes : Ecole – Musique – Quotidien
Genres : Comédie – Drame – Psychologique – Romance – Slice of Life
Durée par épisode : 23 min
Age conseillé : 12 ans et +
Studios : A-1 Pictures
Licencié en France : Oui
Editeur : Wakanim (Simulcast / Streaming)

Résumé

Adaptation au format animé du manga éponyme.

Arima Kosei est un véritable prodige du piano ; enfant, il dominait tous ses rivaux en compétition et s’était déjà fait un nom dans le domaine musical. Mais après la mort de sa mère, il a subit une forte dépression qui l’a forcé à être dégoûté de son propre instrument. Deux ans après le drame, continuant de considérer sa vie comme insipide, Arima se contente de vivre sa vie sans réel but… jusqu’à ce qu’il rencontre Miyazono Kaori, une jeune violoniste qui, elle aussi, semble exceller dans son art…

Mon avis

Cette chronique est un peu particulière car je ne vais pas vous donner un avis sur la série elle-même, déjà parce que je n’ai pu voir que le 1er épisode (les autres sont disponibles pour les membres Premium du site de diffusion, donc payants et, actuellement, je ne peux pas me permettre financièrement de prendre un abonnement en plus de mes factures même si je pense que ça en vaudrait le coup, le catalogue du site est plutôt pas mal. J’espère sincèrement qu’il y aura un rapidement coffret  DVD.).

Non, j’avais envie de vous faire partager cette anime dont certains extraits (les parties musicales) sont disponibles sur Youtube car, en tant que pianiste et grande amoureuse de la musique classique, je crois que Your Lie in April est un bel hommage à cette musique, souvent considérée comme élitiste et difficile d’accès. Cet anime, à travers une histoire et des personnages donne envie d’en découvrir plus. Les interprétations sont juste magnifiques. Elles permettent de faire découvrir ou re-découvrir des grands morceaux comme la Ballade en G Mineur de Chopin ou Introduction and Rondo Capriccioso de Saint-Saëns
Je crois que le plus simple est d’écouter et d’apprécier les moments. Ce sera plus un moment de partage musical qu’une véritable chronique comme précédemment faite.

Bonne écoute

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s