Chronique Anime/Jeu Vidéo – Bible Black

Type : Hentaï

Genre : Fantastique, mystique

Rating : +18

Développeur du jeu : ActiveSoft

Type de jeu : Eroge

Anime : 4 saisons

Saison La Nuit de Walpurgis : 6 épisodes

Saison les Origines : 2 épisodes

Saison New Testament : 6 épisodes

Saison Only : 2 épisodes

Résumé :

Tout commence il y a 12 ans, dans le sous-sol d’un lycée, lors du rituel d’une élève à un démon non précisé. Le sacrifice se termine en boucherie, laissant la prêtresse morte et le livre de sorts caché.

La trame principale se déroule sur la re-découverte de ce livre de magie noire (Bible Black), et sur son utilisation par un groupe de jeunes prêtresses, dirigé à l’époque par la belle Hiroko Takashiro (qui deviendra professeur), curieuse de savoir quels effets cette « Bible Noire » pourrait avoir sur les personnes envoûtées. Ces envoûtements auront des effets inattendus, jusqu’à désinhiber de toute pudeur celles qui sont touchées…

Minase, un élève banal mais doté de grands yeux verts, découvre le livre et ses pouvoirs, capables de transformer n’importe quelle fille en monstre assoiffé de sexe.

Parallèlement, la résurgence de ce livre intéresse la mystérieuse infirmière Kitami, qui s’intéresse à son tour aux élèves, et à leurs envies secrètes…

Mon avis

Après avoir lu l’excellente chronique de Alice In Oliver sur Urotsukidoji, je me suis dit qu’une petite chronique sur mon hentai favori pourrait être sympa à faire. Et me voila donc à chroniquer la saga Bible Black.

Au départ, Bible Black est un jeu vidéo de type Novel Game (en gros, vous avez un scénario à suivre avec des choix clés. En fonction des choix, vous débloquerez : avec de la chance, une bonne fin… ou avec pas de bol, une mauvaise fin. C’est un peu le style des bouquins « ces romans dont vous êtes le héros »). Bible Black possède 12 fins différentes (si mes souvenirs sont bons : 4 « bonnes » et 4 mauvaises et 4 neutres).

Concernant le jeu, si vous êtes habitués aux jeux dernières générations, que vous ne jurez que par le dernier Wolfenstein the old blood ou autres jeux sur PS4 ou XBox 360, vous risquez d’être déçus. En effet, il s’agit d’une succession de tableaux avec le ou les personnages qui parlent au héros. Pas de super moteur 3D comme pour AC Unity ou the Witcher. Néanmoins, pour un jeu « ancien » (il est sorti en 2000, soit il y a 15ans quand même), les graphismes sont très soignées, les filles sont absolument magnifiques. Bien que ça reste un jeu érotique, donc, le but est surtout de se rincer l’oeil, avec un gameplay des plus simplistes (ma trouche « Entrée » s’en souvient encore), l’intrigue n’est pas pour autant négligée, bien au contraire.

Quant à l’anime, la première saison, la nuit de Walpurgis, reprend grosso modo le scénario du jeu avec un mixte entre plusieurs fins. Pour un hentai, l’anime est là aussi très soigné, le chara-design est particulièrement bien réalisé, ce qui n’est pas souvent le cas avec ce type d’anime. Et, même si la taille du bonnet des minettes est plutôt généreux, elle reste relativement réaliste par rapport à certains animes du même genre.

La seconde saison est nettement plus sombre que la première, qui avait déjà son lot de tortures. Plus de gore (avec tout un épisode rien qu’avec de la torture),  l’épisode final de cette saison est vraiment plus pessimiste que le final de la première saison. Un petit bémol, ça a été la VF des premiers épisodes qui induit en erreur. En effet, la sorcière invoque le Saint Esprit alors… que c’est bien Satan qu’elle essaie de faire venir. Franchement, c’est peut être un détail mais ce genre d’erreur (volontaire ou non) dans le doublage des animes est vraiment agaçant.

Comme un certain nombre de hentai, il y a du futanari (filles dotées d’un phallus, soit par la magie, soit par une intervention chirurgicale) mais, très personnellement, bien que ce ne soit pas mon délire, j’ai pas trouvé que cela avait été trop abusé.

La saison les Origines est ma saison préférée. On y découvre toutes les causes qui ont conduit au massacre à l’origine de la saison 1.

Quant à la saison Only, il s’agit surtout de scènes de sexe avec les filles de la série.

Bref, pour un hentai, Bible Black est une saga de qualité.

A ne pas mettre entre toutes les mains.

Publicités

4 réflexions sur “Chronique Anime/Jeu Vidéo – Bible Black

  1. Il y a juste une petite erreur dans ton article. Ce n’est pas Inthemoodforgore qui a écrit la chronique d’Urotsukidoji, mais moi même. Mais merci pour le compliment !

  2. Bonjour,
    Suite à la découverte de votre blog, je me permets de vous contacter car je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs.
    En espérant que le concept de Paperblog vous intéresse, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements.
    Audrey
    Responsable communication
    contact@paperblog.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s