Chronique film – Une merveilleuse histoire du temps


Date de sortie 21 janvier 2015 (2h3min)
Réalisé par James Marsh
Genre Biopic , Drame
Nationalité Britannique

Résumé :

1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en art, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable : une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans.
Grâce à l’amour indéfectible, le courage et la résolution de Jane, qu’il épouse contre toute attente, ils entament tous les deux un nouveau combat afin de repousser l’inéluctable. Jane l’encourage à terminer son doctorat, et alors qu’ils commencent une vie de famille, Stephen, doctorat en poche va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.
Alors que son corps se dégrade, son cerveau fait reculer les frontières les plus éloignées de la physique. Ensemble, ils vont révolutionner le monde de la médecine et de la science, pour aller au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer : le vingt et unième siècle.

Mon avis :

Je viens enfin de le visionner et je dois dire que je suis tombée sous le charme. Au début, je m’attendais plus à un film vulgarisant les théories scientifiques de Stephen Hawking mais c’est d’abord un film sur sa vie et sa relation très particulière avec, probablement, la personne la plus importante à ses yeux, Jane, sa première épouse. Ensemble, ils ont traversé les difficultés liées à la maladie et la popularité grandissante de Stephen.

Je ne suis pas trop fan des biopic mais celui-ci m’a beaucoup émue. Je dois dire que je suis très admirative de ce physicien hors du commun. Le jeu des acteurs est vraiment remarquable. Eddy Redmayne est un Stephen Hawking incroyablement réaliste. Honnêtement, par moment, je croyais voir vraiment le physicien, par les postures, les mimiques et, bien sûr, un grand sens de l’humour. Les étapes de la maladie de Stephen et les phases successives qu’il doit traverser, la course contre la montre, sont un beau message d’espoir, espoir qu’il a donné lors d’une conférence où il répond à la question sur sa philosophie de la vie : « quand il y a de la vie, il y a de l’espoir ». L’histoire de Jane est également boulversante, on sent qu’elle traverse des périodes de doute et d’une certaine solitude. Malgré la fin de leur amour, elle reste profondément attachée à lui.

Petit coup de coeur pour la bande son qui possède de très belles musiques.

Ce film est d’abord un beau film d’espoir.

Publicités

Une réflexion sur “Chronique film – Une merveilleuse histoire du temps

  1. J’ai lu des critiques assez mitigées sur ce biopic que je n’ai tjs pas vu. Mais je suis un grand admirateur des théories de Stephen Hawking et aussi un féru d’astronomie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s