Chronique film – Rats : l’horrible invasion

Titre original : Ratten – sie werden dich kriegen!
Genre : Animalier
Réalisateur : Jörg Lühdorff
Résumé :

A Francfort au cours d’un été particulièrement chaud et lors d’une grève des éboueurs. Frank Dabrock, pilote dans l’unité spéciale de protection contre les incendies, repère une fillette affolée durant une tournée d’inspection en hélicoptère. L’enfant lui explique que son amie est partie à la recherche de son chien dans une usine désaffectée et qu’elle n’est pas revenue. Dabrock retrouve bientôt l’enfant non loin du cadavre de son chien, entièrement dévoré par des rats. Katrin, la maman de la petite fille, l’emmène à l’hôpital où elle exerce. Elle aperçoit bientôt des rats en train de dévorer les réserves de sang..

Mon avis

Avec les vacances qui commencent, j’ai décidé de fêter cela en vous proposant une nouvelle chronique. A savoir sur un film proposant un thème animalier et horrifique.

Film détesté sur Allociné (tout du moins, très mal noté : deux étoiles sur cinq pour la moyenne générale), et bien, moi, j’ai bien envie de défendre ce film. Evidemment, les Rats de Jörg Lühdorff ne sont pas vraiment effrayants, tout du moins, ne vous attendez pas à des rats mutants, énormes de 6 pieds de longs avec des machoires dignes des tigres à dents de sabre, bref, un truc à la Hollywood, dans l’exagération complète et le surréalisme assumé. On est loin de tout ça. Le scénario tient sur une feuille à cigarette : canicule + grève des éboueurs = rats qui pullulent. Conséquence : faut les pulvériser. Et pour cette périlleuse mission, quoi de mieux qu’une équipe de bras cassés, soit 5 gugusses face à des milliers de rongeurs affamés. Je vous l’avais dit, ça tient sur une anti-sèche. Mais le film reste dans un contexte réaliste. Et ne possède probablement pas les milliers dollars d’un grand studio américain.

Le film n’est pas exempt de défauts. L’un des principaux sont le titre et le descriptif un peu racoleurs qui annoncent du gore alors qu’il n’en est rien. Ensuite, les vrais héros – les fameux rats – n’appaissent pas tant que ça même si le final est plutôt pas mal. Enfin, le film a quelques longueurs et essaie, très maladroitement, de reprendre des trucs américains (le sauvetage du chien, la pseudo-romance) qui frôlent parfois le ridicule. Ces éléments gâchent un peu le film.

Sinon, dans ce que j’ai retenu positivement car, malgré ces défauts, j’ai beaucoup apprécié ce film. Tout d’abord, c’est le côté réaliste. Les héros humains sont des gens normaux. Pas de beaux gosses/belles nanas à la Edward de Twilight ou Grey à la 50 Shades à la pelle dans un monde de bisounours. L’interprétation des personnages reste très correcte. L’intrigue se déroule à Francfort mais pourrait se dérouler dans n’importe quelle ville européenne. Ensuite, les rats, animaux somme toute banals, font partie des peurs ancestrales des humains. N’oublions pas qu’ils étaient le principal vecteur d’épidémies mortelles, comme la célèbre « peste noire » qui décima une grande partie de la population européenne au Moyen Âge. De plus, les rats renvoient une image de saleté, vivant dans les ordures et les égoûts. Ce film, finalement, nous renvoie à cette société qui pataugeait dans l’insalubrité. Si les bidouilleurs de photoshop ou les traideurs disparaîtraient, nos villes survivraient. Mais si ce sont les éboueurs, c’est un peu la catastrophe, surtout en période de chaleur. Qu’on se rappelle nos propres grèves d’éboueurs, à Marseilles ou même à Lyon. C’est le thème de ce film. Et aussi l’idée que les rats ne sont pas une espèce qu’on peut éradiquer facilement.

Bref, le film ne casse pas des briques mais reste un honnête divertissement. Le film a bénéficié d’une suite, beaucoup plus surréaliste que le premier volet.

 

Publicités

Une réflexion sur “Chronique film – Rats : l’horrible invasion

  1. Je connais le film de réputation et il est souvent répertorié parmi les nanars. C’est vrai qu’il y a une suite, visiblement supérieure à son modèle pour une fois

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s