Réflexion – Multi-fandoms, multi-genres et évolution de la fanfiction à l’originale

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas chroniquer un film ou une oeuvre quelconque mais consacrer un article à l’écriture et mon expérience pour répondre à une question posée par loufoca sur son Twitter à savoir :

« préférez-vous rester dans le même fandom ou en changer régulièrement ? Pourquoi ?  »

Je vais dévier comme indiqué dans l’intitulé de l’article, puisque je vais aussi évoquer ma transition de l’écriture de fanfictions vers l’écriture de fictions originales. En ce qui me concerne, la question posée va au delà du choix du fandom unique ou du multi-fandom puisque ce choix influence directement mon évolution en tant qu’auteur.

Tout d’abord, je me permets de citer ce billet de lilou-black sur son LiveJournal, en particulier ce passage :

« Comme je l’ai dit un peu plus tôt, je fonctionne par « périodes ». Il y a des fandoms dans lesquels je suis sûre de « retomber » à un moment ou à un autre et dans le même temps, j’ai laissé tomber certains univers définitivement.  »

Je me reconnais entièrement dans ce propos. Quand j’ai découvert et commencé la fanfiction, j’ai débuté avec l’univers Sailor Moon pour poursuivre vers d’autres fandoms avec plus ou moins de « fidélité » si je puis dire ou de récurrence (parmi mes fandoms fétiches, je peux citer Prince of Tennis/Shin Prince of Tennis, Bleach, Claymore, Hakuouki. Sporadiquement, j’ai aussi fait quelques détours ou même quelques cross overs. Citons entre autres : La Guerre des Clans, Harry Potter, Ghost in the Shell, Ikkitousen, Naruto, Kuroshitsuji, Vampire Knight et Pretty Little Liars. Petite exception sur Diablo 2/3 sur lequel j’ai un projet plutôt conséquent dans les cartons). Côté lecture de fanfictions, j’étais beaucoup plus variée au niveau des fandoms et, ce, en fonction de mes coups de coeur ou intérêts du moment.

Quelles peuvent être les raisons du désintérêt envers un fandom, que ce soit en  lecture ou en écriture?

L’une des raisons, qui peut paraître évidente mais n’est pas forcément vraie, y compris dans mon cas, c’est la fin de l’oeuvre sur laquelle on écrit/lit.  En effet, on aurait pu s’attendre, par exemple, à un tarissement des fanfics Harry Potter après le dernier volume et les deux derniers films, d’autant que le volume en question a déçu beaucoup de fans. Ce qui n’est pas le cas. Les Potterfictions se portent pas trop mal et reste l’un des gros fandoms des sites de publications comme fanfiction.net ou fanfic-fr. Ce raisonnement s’applique pour n’importe quelle autre oeuvre. Les fandoms comme Lord of Ring, Buffy ou même Naruto en sont quelques exemples. Personnellement, ce n’est pas un critère qui joue sur l’intérêt que je porte ou non à une oeuvre et par extension, à toute forme de fan-création (fanfiction, fanvids etc).

Pour moi, au delà du fonctionnement par période, il y a quelque chose qui joue beaucoup dans le désintérêt que je vais porter à un fandom en terme de lecture, ce sont les fanfictions que l’on peut trouver, notamment en matière de qualité, bien sûr mais et surtout d’originalité. Au bout d’un certain temps, lire pour la énième fois une school fic mettant en scène le mystérieux Sasuke dans une romance avec Naruto et la groupie Sakura/Ino pour un girl bashing à peine dissimulée… Je dis : STOP! De plus, les années passant, mon niveau d’exigence est beaucoup plus élevé qu’il y a quelques années et une certaine lassitude m’a envahie devant la profusion de textes aux qualités plus que variables. Et phénomène que l’on retrouve sur les grosses plateformes de publication en ligne, les bonnes fics sont noyées sous la masse de fictions de moindre qualité. Sur le forum/site Fic Is Not The Enemy, blog de recommandation de fanfiction/fiction fondé il y a déjà 4ans dans le but, justement, de proposer et mettre en valeur des textes de qualité, en ce qui me concerne, je rec très peu, pour la simple et bonne raison que, même si une fiction m’a plu, cela ne signifie pas forcément qu’elle remplisse objectivement tous les critères de qualité que j’attends d’un texte. Sans compter que je lis beaucoup moins (pour ne pas dire pratiquement plus) de fanfictions depuis plus d’un an et les rares textes que j’apprécie proviennent plus ou moins toujours des mêmes auteurs, comme kumfu ou Opelleam, pour ne citer que mes auteurs favorites.

Cela me permet de venir à ce changement d’auteur de fanfic à celui de textes originaux. En réalité, j’ai commencé à écrire très jeune, au début de mon adolescence, bien avant l’ère et surtout la démocratisation d’Internet. Puis, j’ai découvert comme expliqué plus haut le monde de la fanfiction. Cela m’a permis, au delà de trouver mon propre style, de créer des liens avec d’autres passionnés de fanfictions et, plus globalement, des personnes partageant les mêmes passions que moi. (petit coup de pub en passant pour Alice in Oliver, Inthemoodforgore et les bloggueurs d’un blog cinémachoc dont j’attends chaque chronique avec impatience, avec qui je partage pour les films underground et qui m’ont donné l’envie de chroniquer à mon tour des films, séries etc. ) J’ai écrit et publié un certain nombre de fanfictions dont certaines sont encore en cours d’écriture.

Cependant, je n’avais pas perdu de vue les trames de mes romans originaux et, après pratiquement dix ans de fanfictionnage intensif, ce fut naturellement que je suis revenue vers l’original. L’inconvénient que je trouve concernant la fanfiction, personnellement, c’est un certain bridage. Et à force de m’éloigner des univers originaux des fandoms que j’apprécie (notamment pour ma fanfic Prince of Tennis Dans la volupté des jeux cruels du plaisir et ma fanfiction Naruto Erotica eXchange) que je sentais le besoin de m’émanciper de cette impression de carcan de l’écriture de fanfiction. C’est sans doute pour cela que je suis multi-fandom, pour la possibilité de ne pas m’enfermer dans un univers avec ces codes qui me donnent la sensation à la longue de me brider.

L’autre avantage que j’ai pu développer avec le multi-fandom, c’est aussi la possibilité de ne pas écrire qu’un seul et unique genre (bien que la majorité des fanfics publiées soient de la romance érotique). Cela m’a permis de développer à la fois des personnages et des univers différents pour des projets de polars, de medieval fantasy, de fantastique etc.

En conclusion, je crois que le principal à garder, c’est tout d’abord le plaisir d’écrire, de faire travailler son imagination, qu’importe le choix (mono ou multi fandom ou autres).

Publicités

2 réflexions sur “Réflexion – Multi-fandoms, multi-genres et évolution de la fanfiction à l’originale

  1. Bonsoir !

    En premier lieu, merci beaucoup de m’avoir prévenue de la publication de ton article via mon LJ. Je l’ai lu avec intérêt et me suis retrouvée dans pas mal de points que tu as développés et que j’ai négligés dans mon article à défaut de les développer. C’est vrai qu’il y a beaucoup à dire…

    Ton commentaire sur  » la énième fois une school fic mettant en scène le mystérieux Sasuke dans une romance avec Naruto et la groupie Sakura/Ino pour un girl bashing à peine dissimulée… » m’a fait sourire parce que c’est vraiment ce qui m’a dérangée dans ce fandom-là. Nous sommes du même avis concernant Harry Potter. Je ne suis jamais allée sur le blog « fic is not the ennemy », il faudrait que j’aille y faire un tour.

    Concernant le passage à l’écriture de fanfiction à celle d’histoires originales, les carcans de l’univers de base dont tu causes et qui peuvent museler l’imagination d’un auteur peuvent, au contraire, être rassurants pour d’autres auteurs. C’est d’ailleurs mon cas. En plus de dix ans d’écriture de fanfictions (et j’ai commencé à l’âge de 23 ans), mes rares tentatives d’originales se sont soldées par des échecs. Après, on peut se demander si les carcans en question ne varient pas en fonction des thèmes de prédilection d’un auteur. Pour moi, rester conforme à un univers de base est un défi intéressant et, pour peu que le fandom soit « dans mes cordes », à savoir correspondant à un thème sur lequel je peux travailler, je ne me sens pas du tout muselée. C’est quelque chose sur lequel il vaut le coup de réfléchir.

    Merci encore pour ce très bel article et bonne fin de soirée !

    • Coucou,

      désolée de ne te répondre que maintenant, je rentre juste chez moi.

      Je suis contente d’avoir pu partager cette réflexion d’autant que le monde de l’écriture (et pas uniquement concernant la fanfiction).

      Pour les carcans, c’est vraiment un ressenti personnel. J’ai discuté avec plusieurs personnes et je crois que cela dépend de plusieurs facteurs : la façon dont l’auteur appréhende la fanfiction (tremplin vers l’originale, simple divertissement, possibilité de prolonger quelque chose qu’on a aimé etc), les fandoms fréquentés, genres plebiscités, lectorat etc. L’avantage de la fanfiction est ce côté sécurisant, les canons sont fixés, à soi de vouloir les respecter ou de les briser, dans les deux cas de proposer sa vision de l’oeuvre sur laquelle on veut écrire. On ne part pas vraiment d’une page blanche. Ce qui n’est pas le cas de l’originale.

      Je pense que ce serait intéressant de développer d’autres points sur ce monde particulier et ses acteurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s