Coup de gueule/billet d’humeur – Non, la musique ne rend pas débile!

Après un mois sans avoir posté quoique ce soit (et avoir quand même foiré mon Nano), j’ai décidé de reprendre mes articles sur mon WP avec un coup de gueule.

Comme vous le savez tous, avec les attaques terroristes qui ont endeuillé notre pays, certaines choses qui nous semblaient parfois lointaines ou le fait des quelques individus isolés sont apparues en vérité bien plus proches et plus répandues que l’on ne le croit. Je n’aime absolument pas parler de religion ou de politique, mais parfois, certaines choses me touchent de telle sorte qu’il devient inévitable que la question ne puisse entrer en scène. Je tiens à souligner quelque chose : je ne suis pas là pour attaquer des personnes croyantes, pratiquantes ou non, ou même une religion mais des propos bien précis tenus par des personnes bien précises. En aucun cas, je ne généralise à toute une population des propos tenus par une seule personne. Et aujourd’hui, j’ai envie de revenir sur quelque chose qui m’est chère, la musique. Et j’ai envie de défendre l’art musical, quelque soit la forme qu’elle prend.

L’article en question qui m’a fait réagir dans ce billet -> Attentats : le cardinal Barbarin «consterné» par la tribune d’un prêtre de Fourvière

En le lisant un tel article et les propos de ce prêtre sont effrayants d’une intolérance crasse et semblent être comme un sorte d’écho aux propos d’un imam autoproclamé qui prétend devant une assemblée d’enfants que « la musique transforme en porc ou en singe ». En tant qu’amoureuse de la musique, que ce soit la musique dite « classique » au Metal en passant par la variété, la musique purement commerciale, l’électro ou même quelques chansons rap et affiliées, mais aussi en tant que pianiste amatrice, n’ayons pas peur du mot, je me sens insultée. Je vais sûrement dire une chose éculée mais la musique reste une forme et une expression artistique et, par conséquent, l’appréciation de sa forme reste purement subjective d’autant que les modes et les goûts évoluent au fil du temps. Autre vérité usée mais tellement vraie et à rappeler, il y a quand même une énorme différence entre ne pas apprécier tel ou tel genre musical et dire que « ce type de musique, c’est de la merde! », « c’est la musique du diable » ou d’autres élucubrations sorties de cerveaux sacrément atteints. Personnellement, je n’aime pas du tout Justin Bieber, sa musique ne me touche pas mais je ne vois pas l’intérêt de cracher sur ses fans en les traitant avec mépris et condescendance, comme j’ai pu le lire parfois. Comme on dit, les goûts et les couleurs…

Au delà du fait absolument scandaleux que ce prêtre ose comparer et mettre en parallèle les victimes des attaques terroristes à la bande de timbrés psychopathes qui ont massacré ces mêmes victimes, sous-entendant qu’elles ont mérité leur sort par leur mode de vie et/ou leurs goûts musicaux, (!!!) il fallait oser quand même. La connerie humaine m’étonnera toujours. On retrouve ces  mêmes attaques qu’on entendait déjà il y a quelques décennies sur les Beatles ou les Rolling Stones, en particulier donc sur le rock, le Metal et toutes les composantes de ces styles de musique, de la part de groupes soi-disant religieux qui veulent absolument régenter les vies de populations, ce qu’elles doivent aimer, pas aimer, manger et même, passez-moi l’expression, comment se torcher le cul ou baiser avec son ou sa partenaire. Le museau du totalitarisme n’est jamais bien loin et sous des formes aussi différentes que peut aussi se présenter l’art musical. Leur inculture absolue des déclinaisons de l’expression musicale est très certainement la raison de la tenue de tel propos. Je m’avance mais, premièrement, ces gens-là n’ont sans doute jamais écouté de rock/Metal ou autre de leur vie, se contentant des idées qui véhiculent entre eux en cercle fermé et, deuxièment, prennent quelques cas particuliers pour en faire une généralité, du genre :  » le tueur en série Machin-Truc écoutait du AC/DC, alors tous ceux qui écoutent du AC/DC sont des tueurs » et j’en passe d’autres aussi hallucinantes les unes que les autres. Non mais sérieusement, sortez un peu de votre placard avant de balancer de telles stupidités. S’il y existe une « musique du diable », c’est bien le bruit d’une kalach qui abat des personnes, que ce soit dans une salle de spectacle,  sur la terrasse d’un bistrot ou en plein désert.

De plus, ce que je trouve véritablement inquiétant, c’est la ténacité de ces clichés qui continuent de circuler au XXIeme siècle, plus que les propos de ce prêtre ou de cet imam précédemment cité. Si ces individus ne trouvaient pas leur public, leur propos resteraient ceux d’illuminés vociférant leur haine dans leur coin et qui nous feraient simplement hausser les épaules ; après tout, la bêtise humaine est aussi vieille que l’humanité elle-même. Mais, ce n’est (malheureusement) pas le cas. Car il y a encore bien des gens qui pensent et qui jugent d’autres gens qui écoutent du rock ou du Metal (il suffit de lire les commentaires qui suivent l’article en question) en les traitant de « bobo » ou de « jeunes désaxés ». Peut être plus que l’article, ce qui me révolte par-dessus tout, ce sont les clichés qui continuent de circuler auprès de personnes qui, visiblement, n’ont même pas pris la peine de se renseigner un peu plus sur le sujet qu’ils vitupèrent. J’y reviens encore mais comment ne pas avoir envie de réagir sur quelques abruti(e)s qui crachent sur le Hellfest sans même ni y avoir mis les pieds ni encore moins avoir rencontré les personnes qui s’y retrouvent pour partager leur passion du Metal. C’est sans doute donner à ces mêmes idiots (moi la première avec cet article) plus d’importance qu’ils ne le méritent mais oui, ça m’agace de plus en plus et j’en ai assez parfois de me taire pour avoir la paix. Ces mêmes personnes qui se drapent dans leur « vivre-ensemble », « aimons-nous les uns les autres » et autres valeurs dites judéo-chrétiennes alors que ce sont des valeurs qui se devraient d’être universelles, se gargarisant de leur « bon goût » mais n’ont pas de mots assez durs pour juger d’autres personnes, toujours des « jeunes » bizarrement qui écoutent une musique différente de la leur, surtout si c’est du Metal. Ecoutant moi-même du Metal, combien de fois ne m’a t-on pas demandé si j’étais « sataniste » voire « néo-nazie »? Combien de fois n’ai-je pas entendu des raccourcis tellement faciles qu’on n’a même plus envie de devoir expliquer pour la millième de fois que ça n’a rien à voir? Les bras m’en sont tombés un nombre de fois incalculable.

Enfin, un dernier point, revenons au titre même de l’article. Non, la musique ne rend ni débile ou en « personne paumée »ni ne vous transforme ni en diable ou en cochon! Il existe de nombreuses études qui démontrent les bienfaits de la musique sur l’être humain, que ce soit sur le plan de la santé (physique ou mentale), sur le plan intellectuel (meilleure capacité de concentration), sur le plan sociale etc. Pratiquant le piano depuis maintenant 4ans avec des cours de solfège, j’ai constaté une amélioration de mon propre bien-être à un moment de ma vie où j’avais la sensation d’étouffer sous mes problèmes, j’ai acquis une bien meilleure confiance en moi etc. Le solfège, que l’on présente comme une discipline déprimante et ennuyeuse, offre une occasion de faire travailler le cerveau, la mémoire, la compréhension et la logique. En effet, la plupart du temps, si une oreille moyenne apprécie un morceau, c’est parce que ce morceau possède une cohérence, un tempo etc qui le rendent ce morceau harmonieux. Ce n’est pas le seul fruit du hasard. Je me suis imaginée un petit exercice amusant : prendre un morceau que l’on aime bien et imaginer qu’à la fin de ce morceau, au lieu de cette note, par exemple un sol, il y en aurait une autre, un ton au dessus ou au dessus (ou même un demi-ton) donc, un fa# ou un sol# et  se demander si notre oreille l’apprécierait tout autant. C’est souvent non, avec une petite grimace en prime.

Pour terminer, je vous propose d’écouter un de mes morceaux de Metal préférés, tant décrié par une certaine bienpensance :

Publicités

2 réflexions sur “Coup de gueule/billet d’humeur – Non, la musique ne rend pas débile!

    • Malheureusement, la connerie humaine n’est pas une maladie en voie de disparition grâce au vaccin qui s’appelle « s’intéresser au monde qui nous entoure ». J’avais besoin de pousser ce coup de gueule car certains des commentaires qui faisaient suite à cet article (mais aussi certains, plus vieux, sur notamment le Hellfest) m’ont fait hurler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s