[Ecriture/Lecture]Ma WishList

person-writing-letter-with-metal-quill

En farfouillant mon LiveJournal, je suis retombée sur ce post et comme j’ai vraiment envie de me remettre à l’écriture, je le reposte sur mon WP. Je vais sans doute déterrer deux trois memes afin d’alimenter un peu mon WP et proposer quelques jeux. Si des couples vous inspirent et vous donnent envie d’écrire un petit (ou pas) texte, n’hésitez pas à me le dire. Néanmoins, je ne prends pas de commande.

Code 
En gras : Amour éternel ou obsession du moment
En normal : Gros intérêt à long terme
* : Pas de problème à le faire en écriture
+ : Aimerait le voir en lecture car n’arrive pas à l’écrire

Ma Whish List

Les Genres/thèmes

* Le polar
* La romance en général.
* Le PWP
* Le porn/érotique kinky
* Les relations chaotiques, tordues voire carrément malsaines.
* Les triangles amoureux
* Les descriptions d’émotions
* L’Angst et plus généralement les Darkfics.
* La fantasy
* Le fantastique
* L’historique avec une préférence pour la Rome Antique, le Haut Moyen-âge, la Révolution française, le XIXeme siècle
* Les couples bizarres, originaux, qui sortent vraiment du canon mais qui pourraient être crédibles (personnalité, âge ect) (Voir ma liste plus bas)
* Les cross-overs plausibles qui, à cause d’un élément/thème/époque peuvent lier deux fandoms différents (Exemple : School univers avec un Ikkitousen/Prince of Tennis ou Ouran Host Club/Prince of Tennis, les shinigamis avec un Yami no Matsuei/Bleach, Alien/Predator pour une licence reconnue, Numb3rs/New York USV ect ), Alerte Cobra/Monster pour mélanger deux supports différents
* J’ai une préférence pour l’Hétéro et Yuri mais je peux lire/écrire du Yaoi à l’occasion.
* Les ambiances étranges, oniriques, mystérieuses.
* Les ficlettes, les tranches de vie, des captures d’instants.
* Les relations troubles, ambivalentes, la frontière entre amour et amitié est floue.
* Cyber thèmes et plus généralement, la S-F
* Les Original Characters
* Les théories romancées
* Les UA

Kinks préférés

(Je n’ai pas tout traduit de la liste de kinks qui s’est allongé depuis quelques années, je m’en excuse)

* Les relations interdites et/ou impossibles
* Le BDSM soft (sans blood plays et/ou blessures sérieuses)
* La Domination/Soumission/la manipulation
* Les relations Amour/Haine.
* Les relations avec jalousie.
* Cross-Dressing, travestissement.
* Les genres troubles (Meilleur exemple avec Nao de Love Me Tender)
* L’utilisation de sex toys
* Discipline, punition
* Le 69
* l’Unresolved Sexual Tension (UST)
* Les jeux de pouvoirs/contrôle
* Les Treesomes/Moresomes avec préférence : deux garçons + une fille. Pour les Moresomes, autant de filles que de garçons.
* Aristocracy (aristocratic behaviors, characteristics, and/or identity; chivalry and noblesse oblige; royal blood; elegance or effeteness; dignity; royal courts or castles; imperial cultures; Greco-Roman classicism; dynastic families; gentlemen; aristocrat pairings with houseboys, stable-boys, or secretaries)
* Bad boys (punks, rebels)
* Bad girls (dirty girls; naughty schoolgirls; femme fatales)
* Bisexualité
* Bondage
* Gender themes (gender confusion; sex changes; genderfucks; hermaphrodites; cross-dressing or other forms of genderbending; drag queens and transvestites; androgyny; forced feminization; butch/femme; tomboys)

Ce que je n’aime pas

* Les changements de POV
* Les POV d’une façon générale (je ne crache pas non plus dessus mais je n’apprécie pas les POV à la Twilight. Bref, je ne veux pas d’héroïne/héros qui fait tourner le monde autours de son petit doigt)
* Les dialogues style théatral
* Le bashing
* Le changement de sexe des personnages en cours d’histoire sans explication.
* Le futanari
* L’inceste gratuit pour faire cool
* Les fanfictions génériques qui font copiés collés
* le MPreg
* Les Yaoi traités de façon cliché, qui font copié/collé et/ou contenant du viol traité avec légèreté parce que ça fait « trop kikoolol »
* Les couples populaires de façon cliché, qui font copié/collé et/ou contenant du viol traité avec légèreté parce que ça fait « trop kikoolol »
* Les thèmes graves traités avec une totale légèreté ou avec un manque visible de connaissance du sujet abordé
* Les lemons qui font cours de biologie.
* L’absence de description dans un texte.
* Le RPF avec des chanteurs ou autres actuels

Anime / manga / desssins animés

– Akuma to love song : Maria- Alice au Royaume de coeur : Alice/Chapelier
– Berserk : Guts/Casca, Griffith/Guts
– Bible Black : Saeki Kaori
– Black Butler : Sebastian Michaelis
– Bleach : * Ikkaku/Yumichika, Byakuya/Hisana, Byakuya/Rukia, Ichimaru/Matsumoto, Aizen/Hinamori, Abarai/Hinamori, Yoruichi/Soi Fong, Hirako/Hinamori
– Blood C : Saya/Fumito
– Card Captor Sakura : Toya/Yukito
– Chocolat et Vanilla : Pierre/Chocolat
– * Claymore : Cassandra/Roxanne, Irene/Teresa, Miria/Hilda, Deneve/Helen, Sophia/Noelle, Octavia, Chronos
– Death Note : Light/L, Near/Mello
– Discipline : The record of Crusade : Kaneda
– Fruit Basket : Hatori/Tohru, Momiji/Tohru
– Get Backers : Akabane/Hevn, Masaki/Hevn, Kazuki/Jubei
– Ghost Hunt : Lin/Mai
– Ghost in the Shell : Saito, Motoko
– GirlFriends Beta : tous les personnages
– Gravitation : Eiiri/Shuichi
– * Hakuouki Shinsengumi Kitan : Hijikata/Chizuru, Saito/Chizuru, Hijikata/Saito/Chizuru
– Hatsukoi Limited : Tous les personnages
– Host Club : Toya/Haruhi
– * Ikkitousen : Ryoufu/Ryoumon, Kanu/Ryoumon
– Loveless : Seimei
Love me tender : tous les personnages
– Ma femme est une étudiante : Onohara
– Mai Hime : Mai/Mikoto, Shizuru/Natsuki, Haruka/Yukino
Mononoke : Medecine Seller, Medecine Seller/Kayo
– Monster : Tenma/Nina
– Naruto : Itachi/Anko, Itachi/Deidara/Anko, Hidan/Anko, Deidara/Anko
– Peace Maker Kurogane : Hijikata/Okita
– Princess Princess : Toru/Yujiro
Prince of Tennis/Shin Prince of Tennis : Sakuno/n’importe qui avec une préférence pour Yukimura/Sakuno, Sanada/Sakuno, Tezuka/Sakuno, Fuji/Sakuno, Shiraishi/Sakuno, Tokugawa/Sakuno, Irie/Sakuno et Ryoga/Sakuno
– RG Veda : Kendappa/Soma
– Sailor Moon : Uranus/Neptune, Seiya/Usagi
– Saiyuki : Sanzô/Hakkai, Hakkai/Goku
– Samurai Deeper Kyo : Akira/Yuya, Hotaru/Yuya
– Serial Experiment Lain : Lain/Alice
– Starless 21st Century Nymphomaniacs : Marie
– Ultra Maniac : Ayu/Nina, Kaji/Ayu
– Vampire Knight : Kaname/Yuki/Zero(facultatif)
– Viewfinder : Feilong/Asami (ou l’inverse)
– Welcome to hotel williams child bird : Asai/Kizuna
– X : Seishiro/Subaru, Yuto/Karen
– Yu-Gi-Oh! : Pharaon Atem/OC féminin.

Séries TV

– Alerte Cobra : Semir/Andréa, Chris Ritter, Tom Kranich, Jan Richter
– Buffy the Vampire Slayer : + Spike/Buffy, Willow/Tara, Willow/Kenedy
– Esprits Criminels/Criminal Minds : Gideon, Morgan
– Game of Thrones : Daenerys, Jaime/Cersei, Arya, Sansa, Jon Snow
– Gossip Girl : Serena/Blair, Nate/Dan, Dan/Blair
– Hannibal : Hannibal/Graham
– House MD : Gregory House
– Kaamelott : Arthur, Perceval, Yvain/Gauvin
– King & Maxwell : Carter/Maxwell
– Last Resort : Grace/James, Sam/Christine, Chaplin/Cortez
– New York USV : Olivia/Munch
– Numb3rs : Larry/Megan, Charles/Anita
– Pretty Little Liars : Emily/Aria, Aria/Erza, Spencer/Toby
– Rex, chien flic : Alex Brandtner
– Spartacus : Gannicus, Crassus/Kore, Cesar/Kore, Agron/Spartacus
– Supernatural : Dean/Castiel
– The Exorcist : Marcus/Tomas
– The Vampire Diaries : Damon/Elena
– The White Queen : Elisabeth/Edouard
– The X-Files : Mulder/Scully, Skinner, Skinner/Malboroman
– Torchwood : Jack/Ianto, Jack/John
– True Blood : Eric/Sookie
– Versailles : Louis XIV

Films

– 300 : Leonidas/la Reine Gorgo
– 300, la naissance d’un empire : Themistocle/Arthémise
– Alien : +Ripley, Xenomorphe

– Harry Potter : Draco/Hermione
– Lord of Rings : Aragon/Frodon, Legolas, Peregrin/Meriadoc
– Marie-Antoinette : Fersen/Marie-Antoinette
– Moulin Rouge : Christian/Satine, Toulouse
– Portier de Nuit : Max/Lucia
– Sex Crims : Lombardo/Duquette, Suzie/Kelly
– Star Wars : Anakin/Padme, Dark Vador
– The Purge/American Nightmare : Leo

Livres

– Alice in Wonderland : Chapelier fou/Alice, Reine Rouge/Reine Blanche
– Ca : Bill/Ben, Bill/Beverly, Pennywise
– Contes de fée : La marâtre/Blanche Neige, Le Prince/La Belle au bois dormant, Le chasseur/Chaperon Rouge
– Claudine à l’école + suite : Claudine/Luce, Annie
– Comtesse de Ségur : Mme de Fleurville/Mme de Rosbourg, Mr de Rosbourg/Mme de Rosbourg, Mr de Rosbourg/Mme de Rosbourg/Mme de Fleurville, Christine/Gabrielle, Christine/François
–  L’écume des jours : Colin/Chloë
– Les Liaisons Dangereuses : Valmont/Merteuil, Merteuil/Cécile, Danceny/Tourvel, Valmont/Tourvel
– Les Rougon-Macquart : tous les personnages
– Lolita : Lolita
– MacBeth: MacBeth/Lady MacBeth
– Ugly/Pretty/Special : Tally
– Warriors/La Guerre des Clans : Etoile de Feu, Plume Grise, Etoile Bleue, un peu tous les personnages
– Wicked Lovely : Aislin/Seth, Irial/Nial

Autre

– Alice Madness Return : Alice
– Diablo II/III : L’assassin, la moine, la chasseuse de démon
– La Flûte enchantée : La Reine de la nuit
– My Little Pony : Friendship is magic! : Tous les personnages
– Personnages historiques : Marie-Antoinette, Sissi, Mozart, les empereurs romains, Clovis/Clotide, Danton/Robespierre
– Vocaloid : Megurine Luka/Hastune Miku

X-Over

– Alerte Cobra/Rex, chien-flic : la dream team de mes rêve : Semir, Kranich et Brandtner
– Alerte Cobra/Monster : Chris/Nina
– Ikkitousen/Prince of Tennis : Fuji/Shiryu, Tokugawa/Shiryu, Irie/Ryoumon, Inui/Kaku, Kan-U/Sakuno, Irie/Gentoku, Ryoga/Gentoku, Ryoga/Kan-U, Shiraisi/Shiryu, Kentarou/Koumei
– Kimi ga Nozomu Eien/Prince of Tennis : Tokugawa/Haruka
– Hakuouki Shinengumi Kitan : SSL/Prince of Tennis : Saito/Sakuno

Publicités

Article sur la fanfiction écrite pour « l’Express »

Ceci est un vieil article, rédigé pour le magazine « L’Express » et publié le 23 avril 2013, que je recopie/colle pour mon blog. Lien direct sur le site de « L’Express ». Dans cet optique, je songe à rédiger d’autres billets sur le sujet de la fanfiction et de l’écriture en général.

Yaoi? Un cri de guerre. Lemon? Un hashtag de Twitter. Kink? La nouvelle collection de chaussures Adidas. PWP? Le titre du dernier album de Psy. Vous avez tout faux!

Bien avant le phénomène Fifty Shades of Grey, l’écriture de textes érotico-porno ou porn-érotique faite par des femmes existait. Mon article s’intéresse plus particulièrement à l’écriture de fanfictions, ces textes qui reprennent des supports existants (livres, films, séries TV, mangas) tels Harry Potter, Twilight ou Naruto – pour ne citer que les plus exploités.

Comme beaucoup de fans, j’ai été souvent déçue par une fin, un personnage qui n’était pas assez exploité par l’auteur. Et je me suis mise à l’écriture des fanfictions, plus particulièrement axée sur la romance. Car pour moi, comme nombre d’autres auteurs, c’est l’énorme avantage de ce genre: imaginer nos couples favoris dans des situations inédites. Mais, peu à peu, les amourettes de lycée lassent et on se lance dans des textes où les protagonistes s’envoient joyeusement en l’air.

Dans le petit monde de la fanfiction, on peux trouver de tout: du classique missionnaire hétéro au texte kinky (qui tend vers le pervers). Donc, BDSM trash, du Yaoi (relation homosexuelle masculine), du Yuri (relation homosexuelle féminine), de la bisexualité, des Threesome(relation sexuelle à trois), des Moresome (relation sexuelle avec plus de trois personnages ou véritable orgie)… Tout est possible! Le tout, pouvant s’intégrer dans une fiction à chapitres comme dans un one-shot (histoire à chapitre unique appelé PWP pour Porn Without Plot ou Porno sans scénario). Comme dans la littérature plus « classique », la qualité y est extrêmement variable, on peut y dénicher de véritables perles comme des fast-fics (fictions écrites à la va-vite). Vous ne regarderez plus Harry Potter comme avant!

Des sites comme Fic Is Not The Enemy propose une bibliothèque de bonnes ou excellentes fanfictions à lire dans des fandoms variés. Les deux questions qui reviennent souvent sont: « Pourquoi écrire du cul? » et « Qui sont ces auteurs femmes qui écrivent du porno? » La littérature porn et érotique est un genre comme un autre. Elle trouve son public car il y a des amateurs de ce type d’ouvrage. La preuve est l’engouement qu’il y a eu avec Fifty Shades of Grey ou encore 80 notes de Jaune. Il en est de même dans la fanfiction. Les auteurs prennent leur pied à écrire des textes torrides comme leurs lecteurs prennent le leur en lisant ces histoires.

A la seconde question, ces femmes ne sont pas des frustrées sexuellement, frigides, des filles faciles ou autres clichés que l’on retrouve régulièrement. Les auteurs que je connais et qui écrivent ce type de texte sont toutes des femmes épanouies. Il n’y pas non plus de « profil social type » ou « statut type » pouvant les définir: professions libérales, fonctionnaires, employées dans le privé, chômeuses, étudiantes, intérimaires… elles sont toutes différentes. Ce qui les lie? Leur passion pour l’écriture. Elles couchent simplement sur papier les scénarios qu’elles imaginent dans l’optique d’une éventuelle publication sur des sites comme Fanfiction.NET ouArchiveOurOwn.org.

Leur style et les genres sur lesquels elles écrivent sont également très variés: vanille ou citronné à l’extrême (le terme lemon signifie d’ailleurs citron), textes hétéros classiques ou fictions homosexuelles, à deux ou à plusieurs, il y en a pour tous les goûts. Les textes peuvent être crus de réalisme ou totalement fantaisistes. Qu’importe, le but est simple: se faire plaisir dans l’écriture.

Enfin un dernier point qui me semble important à aborder: l’écriture de romances homosexuelles masculines par des femmes pour des femmes. Il m’est ressorti deux axes principaux qui expliquent cet engouement. En écrivant sur un couple de même sexe mais de sexe opposé à l’auteur, on ne dévoile pas ses propres fantasmes, on crée une sorte de distance entre le soi réel et le soi auteur, ne pas s’impliquer dans l’écriture d’une scène intime. Ensuite, plus pragmatique: pourquoi seuls les hommes peuvent fantasmer sur deux belles femmes ensemble faisant des galipettes (très souvent calqué sur un modèle hétérosexuel, loin de la réalité de la sexualité des vraies femmes lesbiennes)? Les femmes aussi aiment admirer un beau mâle. Pourquoi pas deux dans ce cas, sans l’intervention de la nunuche de service? D’ailleurs, on remarquera que les mangas Yaoiqui ont inspiré un certain nombre de textes Yaoi sont calqués eux aussi sur un modèle hétérosexuel avec un Seme (Dominant) et un Uke(Dominé) avec un certain nombre de clichés. Nombre de gays ne se retrouvent pas de ce genre de littérature ou manga.

Bref, le sujet est vaste et peut être rédigerai-je un second article sur l’univers méconnu de la fanfiction.

Réflexion – Multi-fandoms, multi-genres et évolution de la fanfiction à l’originale

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas chroniquer un film ou une oeuvre quelconque mais consacrer un article à l’écriture et mon expérience pour répondre à une question posée par loufoca sur son Twitter à savoir :

« préférez-vous rester dans le même fandom ou en changer régulièrement ? Pourquoi ?  »

Je vais dévier comme indiqué dans l’intitulé de l’article, puisque je vais aussi évoquer ma transition de l’écriture de fanfictions vers l’écriture de fictions originales. En ce qui me concerne, la question posée va au delà du choix du fandom unique ou du multi-fandom puisque ce choix influence directement mon évolution en tant qu’auteur.

Tout d’abord, je me permets de citer ce billet de lilou-black sur son LiveJournal, en particulier ce passage :

« Comme je l’ai dit un peu plus tôt, je fonctionne par « périodes ». Il y a des fandoms dans lesquels je suis sûre de « retomber » à un moment ou à un autre et dans le même temps, j’ai laissé tomber certains univers définitivement.  »

Je me reconnais entièrement dans ce propos. Quand j’ai découvert et commencé la fanfiction, j’ai débuté avec l’univers Sailor Moon pour poursuivre vers d’autres fandoms avec plus ou moins de « fidélité » si je puis dire ou de récurrence (parmi mes fandoms fétiches, je peux citer Prince of Tennis/Shin Prince of Tennis, Bleach, Claymore, Hakuouki. Sporadiquement, j’ai aussi fait quelques détours ou même quelques cross overs. Citons entre autres : La Guerre des Clans, Harry Potter, Ghost in the Shell, Ikkitousen, Naruto, Kuroshitsuji, Vampire Knight et Pretty Little Liars. Petite exception sur Diablo 2/3 sur lequel j’ai un projet plutôt conséquent dans les cartons). Côté lecture de fanfictions, j’étais beaucoup plus variée au niveau des fandoms et, ce, en fonction de mes coups de coeur ou intérêts du moment.

Quelles peuvent être les raisons du désintérêt envers un fandom, que ce soit en  lecture ou en écriture?

L’une des raisons, qui peut paraître évidente mais n’est pas forcément vraie, y compris dans mon cas, c’est la fin de l’oeuvre sur laquelle on écrit/lit.  En effet, on aurait pu s’attendre, par exemple, à un tarissement des fanfics Harry Potter après le dernier volume et les deux derniers films, d’autant que le volume en question a déçu beaucoup de fans. Ce qui n’est pas le cas. Les Potterfictions se portent pas trop mal et reste l’un des gros fandoms des sites de publications comme fanfiction.net ou fanfic-fr. Ce raisonnement s’applique pour n’importe quelle autre oeuvre. Les fandoms comme Lord of Ring, Buffy ou même Naruto en sont quelques exemples. Personnellement, ce n’est pas un critère qui joue sur l’intérêt que je porte ou non à une oeuvre et par extension, à toute forme de fan-création (fanfiction, fanvids etc).

Pour moi, au delà du fonctionnement par période, il y a quelque chose qui joue beaucoup dans le désintérêt que je vais porter à un fandom en terme de lecture, ce sont les fanfictions que l’on peut trouver, notamment en matière de qualité, bien sûr mais et surtout d’originalité. Au bout d’un certain temps, lire pour la énième fois une school fic mettant en scène le mystérieux Sasuke dans une romance avec Naruto et la groupie Sakura/Ino pour un girl bashing à peine dissimulée… Je dis : STOP! De plus, les années passant, mon niveau d’exigence est beaucoup plus élevé qu’il y a quelques années et une certaine lassitude m’a envahie devant la profusion de textes aux qualités plus que variables. Et phénomène que l’on retrouve sur les grosses plateformes de publication en ligne, les bonnes fics sont noyées sous la masse de fictions de moindre qualité. Sur le forum/site Fic Is Not The Enemy, blog de recommandation de fanfiction/fiction fondé il y a déjà 4ans dans le but, justement, de proposer et mettre en valeur des textes de qualité, en ce qui me concerne, je rec très peu, pour la simple et bonne raison que, même si une fiction m’a plu, cela ne signifie pas forcément qu’elle remplisse objectivement tous les critères de qualité que j’attends d’un texte. Sans compter que je lis beaucoup moins (pour ne pas dire pratiquement plus) de fanfictions depuis plus d’un an et les rares textes que j’apprécie proviennent plus ou moins toujours des mêmes auteurs, comme kumfu ou Opelleam, pour ne citer que mes auteurs favorites.

Cela me permet de venir à ce changement d’auteur de fanfic à celui de textes originaux. En réalité, j’ai commencé à écrire très jeune, au début de mon adolescence, bien avant l’ère et surtout la démocratisation d’Internet. Puis, j’ai découvert comme expliqué plus haut le monde de la fanfiction. Cela m’a permis, au delà de trouver mon propre style, de créer des liens avec d’autres passionnés de fanfictions et, plus globalement, des personnes partageant les mêmes passions que moi. (petit coup de pub en passant pour Alice in Oliver, Inthemoodforgore et les bloggueurs d’un blog cinémachoc dont j’attends chaque chronique avec impatience, avec qui je partage pour les films underground et qui m’ont donné l’envie de chroniquer à mon tour des films, séries etc. ) J’ai écrit et publié un certain nombre de fanfictions dont certaines sont encore en cours d’écriture.

Cependant, je n’avais pas perdu de vue les trames de mes romans originaux et, après pratiquement dix ans de fanfictionnage intensif, ce fut naturellement que je suis revenue vers l’original. L’inconvénient que je trouve concernant la fanfiction, personnellement, c’est un certain bridage. Et à force de m’éloigner des univers originaux des fandoms que j’apprécie (notamment pour ma fanfic Prince of Tennis Dans la volupté des jeux cruels du plaisir et ma fanfiction Naruto Erotica eXchange) que je sentais le besoin de m’émanciper de cette impression de carcan de l’écriture de fanfiction. C’est sans doute pour cela que je suis multi-fandom, pour la possibilité de ne pas m’enfermer dans un univers avec ces codes qui me donnent la sensation à la longue de me brider.

L’autre avantage que j’ai pu développer avec le multi-fandom, c’est aussi la possibilité de ne pas écrire qu’un seul et unique genre (bien que la majorité des fanfics publiées soient de la romance érotique). Cela m’a permis de développer à la fois des personnages et des univers différents pour des projets de polars, de medieval fantasy, de fantastique etc.

En conclusion, je crois que le principal à garder, c’est tout d’abord le plaisir d’écrire, de faire travailler son imagination, qu’importe le choix (mono ou multi fandom ou autres).