Nawak – Ma joyeuse vie d’informatichienne aux aventures trépidentes

Et non, ce n’est malheureusement pas (encore) mon bureau… Un jour, mon rêve de bureau multi écran viendra (à défaut de me trouver un prince charmant chéri)… (quel chéri voudrait d’une fille qui hurle comme une hystérique quand elle voit des photos comme ça et hausse les épaules devant une photo de Ryan Gosling torse nu???)

 

Derrière ce titre quelque peu obscur, j’avais envie d’écrire un petit article sur ma vie, plus précisément sur les déboires que j’ai vécus ces derniers jours. En effet, je vous écris depuis ma toute dernière bécane, flambant neuve. Depuis quelques mois, je songeais sérieusement à renouveler mon matos informatique, vieillot de six ans. Forte d’avoir monté moi-même mon PC précédent comme une grande (enfin sous la supervision de mon ex), je renouvelle l’expérience en achetant le pc en pièces détachées. (puis zut! j’ai un fait un BTS Informatique Indsutriel! Monter un pauvre ordi, c’est pas sorcier, c’est comme monter un meuble IKEA, sauf si vous vous trompez en achetant les composants, par exemple que les supports du processeurs et de la CM ne correspondent pas… ben merde quoi… Et si vous vous trompez en lisant la notice de la CM et que vous vous plantez en branchant les différents compos, ben, ça risque de griller… C’est con de balancer 800€ par la fenêtre!)

Donc après des mois de tergiversations, je me décide il y a un mois de me lancer dans la merveilleuse aventure d’avoir un beau PC tout neuf, avec une carcasse neuve (parce que l’ancienne faisait un peu pitié, il avait de la pâte à fixe de partout, les autocollants étaient moches et que je voulais simplement m’offrir un petit plaisir coupable avec une belle carcasse à gueule de geek et pas le vieux machin gris et triste qu’on voit suffisamment au boulot…). Appelant mon ex (lui aussi informaticien) parce que je savais pas trop quoi choisir dans le modèle du proce (je suis une AMD addict), il me monte une partie de la bécane et me laisse le soin de choisir la carte graph, la ram (j’ai pris que 16 Go mais qui sait, peut être que pour Noël, au lieu d’un DVD, je m’offrirais deux barettes de ram supplémentaires pour monter à 32).

En liste &quelques photos, les pièces qui m’ont fait baver comme une gogole (bon, je mets pas le proc, ça ressemble juste à un proc quoi!)

– AMD A10-7800 QuadCore (cadencé à 3.5 GHz)
-ASRock FM2A88X Extreme4+
-Sapphire Radeon HD 6450 2 GB DDR3
-G.Skill Aegis Series 16 Go (2 x 8 Go) DDR3 1333 MHz CL9
-1 DD SSD Crucial BX100 120 Go
-LG CH12NS30 : Lecteur Blu-ray et Graveur M-Disc et DVD Super Multi DL – Serial ATA (bulk)
-Boitier IN WIN MANA 136
La Carte mère

Mais et surtout ce qui m’a fait vraiment baver

Donc, après la commande, l’attente, la réception et tout le tintoin, me voila à monter tout ce petit monde, en commençant bien évidemment en montant le proce sur la CM. Grosse sueur, Coco qui sent la boule au ventre. Ma chambre était devenue un vaste chantier où je rechignais à éteindre l’ancien PC (que voulez-vous, on s’y attache à ses bêtes-là) tout en essayant de m’organiser au mieux entre les boites de toutes sortes. Peu à peu, la confiance revient, je lis avec une attention accrue la notice de la CM pour brancher les différents câbles du pannel avant du boitier, des ventirads et compagnie. Sérieuse comme un moine en méditation, j’ai la fierté de dire que je n’ai ni hurlé ni invoqué tous les saints du paradis avec mon tourne-vis (enfin celui emprunté à mon beau-père) pour parachever mon oeuvre. Dans le doute, j’ai demandé à un vieux pote de vérifier mon câblage (parce qu’entre ça et les positifs et négatifs des câbles, j’avais pas envie de griller mon matos). Ah, et chose très rigolote, ces cons d’auteurs de la notice défoncés au ciment, dans la partie française, il y a un paragraphe en italien en plein milieu des schémas des différents machins. Heureusement que mon anglais technique ne s’est pas perdue dans les méandres de mes neurones.

Ça c’est la partie marrante… Parce que les cris de désespoir sont venus lorsque j’ai voulu installer Win 10… Et j’ai moins rigolé….

Evidemment, comme une gogole, je suis pas allée dans le bios vérifiée que ma CM reconnaissait mon dd, pensant que ça se ferait automatiquement. Donc, pendant deux longues heures (au moins), je me lamentais, pas moyen d’installer quoi que ce soit… Je change les DD, je remets celui de mon ancien PC, je change les branchements des cables SATA, bref, je fais un millier de test avant de téléphoner en panique à mon ex pour qu’il me donne une idée. Et là, ô miracle de la magie de l’informatique, deux trois trucs à changer dans le bios (vous savez, pour l’atteindre, il suffit de faire DELETE au moment où votre PC s’allume) et je découvre avec émerveillement comment les programmeurs ont géré leur race, ENFIN une interface agréable à prendre en main). Et là, ô deuxième miracle, je peux enfin installer l’OS. Sincèrement, j’ai trouvé la prise en main assez facile, étant habituée à Seven, je craignais de galérer pour avoir accès aux paramètres. Je dis aussi vive maconfig.com qui m’a installé sans problèmes tous les drivers des compos sans histoire.

Et là, enfin, j’en profite. Mon PC n’a jamais été aussi rapide, le démarrage ne dure plus quinze ans comme avant, j’ai pu remettre mes trois HDDs sur ma nouvelle bécane (et écouter de la musique ou mater des films, sinon, je trouve que c’est tristounet). Seul bémol, les fenêtres des paramètres sont MOCHES, IMMONDES! Caca d’oie marron m’est venu à l’esprit pour qualifier l’interface graphe du poste de travail… C’est quoi ces trucs gris censés représentés les HDD???? Un gamin de 5ans aurait fait mieux! On dirait du Windows 2000.

Bref, me revoila sur les rails avec ma bête, qui n’est peut être pas une bête de compèt (un peu trop cher pour mon budget) mais qui me change la vie.

Publicités